Le Chardonneret de Donna Tartt, une exceptionnelle transcription des émotions

Un des aspects tout à fait remarquable de cet ouvrage est la façon dont l’auteur délivre les émotions du personnage de Théo. Elles sont en rapport à ses souffrances, à sa solitude, peuvent être induites par les liens parentaux, les relations aux amis, à son sauveur, ou encore, portées par l’amour ou la beauté et l’esthétique du tableau du Chardonneret. La justesse de l’écriture est à même d’éveiller et de faire vivre des émotions analogues chez le lecteur immergé dans ce récit. Si le style et la continuité de l’histoire favorisent la proximité du lecteur au héros, il est permis de supposer que l’omniprésence des descriptions sensorielles, odeurs et sensation tactiles, tout comme les sensations corporelles vécues par le héros participent à la puissance de l’impact des mots sur notre propre état émotionnel. C’est un monde de sensations et d’émotions dans lequel évolue le lecteur et qui transforme ce qui pourrait être un simple moment de lecture en un concentré d’expérience vitale…

Dans tous les cas, une expérience de lecture à recommander.

Le Chardonneret, par Donna Tartt, traduit de l’anglais par Edith Soonckindt, aux éditions Plon.

Le 27 mai 2015.